UN PEU D’HISTOIRE

        BARENTON, berceau natal de Guillaume POSTEL, écrivain et orientaliste français (Barenton 1510 – Paris 1581), commune de 1320 habitants, dont l’activité économique dominante est l’agriculture, se situe à l’extrême sud du département de la Manche.

            Ancien chef lieu de canton des communes de GER – SAINT-CYR-DU-BAILLEUL et SAINT-GEORGES-DE-ROUELLEY, BARENTON a été le centre administratif de la COMMUNAUTE DE COMMUNES DE LA SELUNE, créee avec le canton du TEILLEUL en 1990 sous le nom de DISTRICT DE LA SELUNE, jusqu’au 31 décembre 2012.

             Depuis le 1er janvier 2013 Les communautés de communes de la Sélune, Mortain et Sourdeval ont fusionné sous le nom de « COMUNAUTE DE COMMUNES DU MORTAINAIS ». Le siège social de cette nouvelle communauté est fixé à Mortain. 

              Par décret du 25 février 2014, les cantons de Mortain, Sourdeval, Le-Teilleul et Barenton ont été dissous pour n’en former qu’un seul sous le nom de CANTON DU MORTAINAIS      

           Depuis 1970, BARENTON est jumelé avec le canton de PUDERBACH (Allemagne), dans l’arrondissement de Neuwied, en RhénaniePalatinat, dans l’ouest de l’Allemagne, située dans les Westerwald à près de 25 km au nord de Coblence.

              BARENTON est distant de : 70 Km du MONT-SAINT-MICHEL  (50)  – 75 Km de GRANVILLE (5O) et 30 Km de BAGNOLES-DE-L’Orne (61), célèbre par sa station thermale.